Un pensionnat fermé au monde. [Hentaï/Yuri/Yaoi autorisé]
 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Watashi wa Nakamura Tsubaki desu ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakamura Tsubaki

avatar

Féminin Messages : 1
Date d'inscription : 14/04/2010

Fiche Personnelle
Age: 16
Rang dans l'établissement: Elève boursière
Humeur, attitude du moment: Bonne humeur

MessageSujet: Watashi wa Nakamura Tsubaki desu ....   Mer 14 Avr - 17:53

Nom :

Nakamura

Prénom :

Tsubaki (cœur ailé)

Surnom :

Tsu-chan ; Tsuki (lune) et d’autres mais les surnoms, c’est juste pour ses amis(es) et sa famille !

Age :

16 ans

Nationalité et origines :

100 pour 100 japonaise

Situation :

Tsubaki est une élève boursière

Famille :

Nakamura Rui : Il est professeur d’université, il enseigne la littérature et aime son métier. Il a d’ailleurs donné le goût de la lecture à ses enfants. Il aime sa famille et serait près à tout pour eux. Depuis que son père est mort des suites d’un accident vasculaire-cérébrale, sa mère habite chez eux.
Nakamura Aiko : Femme au foyer, c’est une merveilleuse cuisinière qui fait le bonheur de sa famille. Malgré sa douceur, elle à quand même un sacré caractère qui fait que ses enfants la respectent et la craignent un peu (mais chut !)
Nakamura Mizuki : Veuve, elle habite chez son fils et s’entend parfaitement avec sa belle-fille. Elle adore ses petits-enfants mais reste souvent silencieuse et passe le plus clair de son temps devant l’autel de son mari.
Nakamura Tsukasa : Petit frère de Tsubaki, il a 14 ans et montre une très grande maturité et une certaine intelligence pour son âge. Il se chamaille avec sa sœur mais se sont de « gentille » dispute. Il s’adore même si parfois, son petit frère tape sur les nerf de Tsubaki.
Inu : C’est le chien de la maison. Un petit pékinois tout ce qu’il y a de plus calme. Il aime beaucoup Mizuki ainsi que Tsukasa tandis qu’il se méfie de la colère d’Aiko.

Célébrité choisie :

BOA, une chanteuse

Description physique :

Tsubaki est une jeune fille élancé à l’allure athlétique bien que peut musclée. C’est une jeune fille qui aime s’habiller simplement. La plupart des style lui vont se qui énervait ses amies à l’école, mais, elle reste très modeste dans ses dépenses de vêtements. Tsubaki est une belle jeune fille aux yeux noir envoûtant et franc, ses cheveux lui arrive à mi-dos dans une espèce de dégradé qui lui va très bien. Elle est un peu plus grande que les filles japonaises de son âge puisqu’elle fait dans les environ du mètre soixante-dix pour un poids plume de cinquante kilo. Elle est attirante mais ne le comprend pas. Elle à eu un petit ami mais c’est très vite aperçut qu’il ne voulait que son corps et pas elle, c’est pourquoi elle se méfie un peu des garçons à présent.

Histoire :

L’histoire de Tsubaki commence par un mois de mai plutôt frais.

Aiko est enceinte et est sur le point d’accoucher mais l’enfant ne veut pas naître, procurant à sa mère des douleurs intolérables. Au bout de plusieurs heures d’un véritable cauchemar pour la mère, l’enfant apparaît et elle crie, et elle pleure. Aiko, regardant sa fille voit soudain sa colère, sa fatigue et sa douleur s’évanouir. Elle sourit et pleure de joie. Elle est enfin maman. On lui tend la petite qu’elle prend contre elle. L’enfant s’arrête de pleurer immédiatement. Lorsque les sages-femmes là reprennent, l’enfant pleure de nouveau. Elles se regardent bien étonnées et se rendent compte que cette petite Tsubaki aura un sacrée caractère. Comme la Maman apparemment. La famille vient voir le bout de choux endormis quelques heures plus tard et reconnaissent surtout la mère.

Deux ans plus tard, la famille s’agrandit avec l’arriver d’un deuxième enfant, un garçon cette fois-ci. L’accouchement s’est également mieux déroulé pour la maman. L’enfant se nomme Tsukasa.

Les années passent et la petite fille à cinq ans et son petit frère trois ans lorsque la mauvaise nouvelle tombe. Son grand-père paternel est mort. Elle ne comprend pas les larmes de ses parents mais sent bien que quelque chose de grave et de triste s’est passé alors, elle se met elle aussi à pleurer, ses petites mains s’accrochant aux pantalons de ses parents qui là portent alors et tous les trois pleurent la personne disparut. Le petit frère dormait à ce moment là. L’enterrement arrive bien vite et la petite fille va vers sa grand-mère et lui donne la main en la regardant en pleurant silencieusement. La grand-mère serre cette petite main et décide de vivre pour cette petite main. Elle emménage un moins après dans leur appartement et vit depuis avec eux.

Les enfants grandissent et s’entendent bien, bien que, comme dans chaque famille où il y a plusieurs enfants, ils se disputent. Néanmoins, la grande protège son petit frère comme s’il était un trésor à chérir.

Lorsqu’elle à dix ans, Tsubaki qui ramenait son frère à la maison découvrit un chiot abandonné dans son carton et lorsqu’elle croisa son regard, un sentiment d’amour envahit son cœur et elle le prit contre elle pour le ramener chez elle. Heureusement, les animaux étaient autorisés dans leur appartement. Les parents donnèrent leur accord pour que les enfants le garde et c’est alors qu’il fît une grosse bêtise, il fît un gros pipi dans l’appartement et Aiko hurla contre lui, jetant un couteau pas très loin de lui. Il ne recommença plus jamais et ne fît plus aucune bêtise. Il avait été traumatisé [Tu m’étonne !]. On le nomma Inu, pas très originale comme prénom car Inu signifie « chien ».

A 14 ans, Tsubaki eu un petit ami mais elle s’aperçut bien vite que le regard qu’il portait sur elle n’était pas le même que celui qu’elle portait sur lui. Il ne voulait que son corps tandis que Tsubaki en était amoureuse. Elle le largua et pleura longtemps. Elle se méfie à présent des garçons même si elle aime bien s’en faire des amis.

Lorsqu’elle annonça à sa famille et à ses amis(es) qu’elle voulait aller à Guren, ils crurent s’étouffer mais dans le regard de Tsubaki, il y avait une lueur de détermination qu’ils connaissaient bien et ils comprirent qu’elle le voulait vraiment. Elle travailla d’arrache-pied et réussit le concours et gagna sa bourse. Elle sauta dans tout l’appartement et dit :

« A nous deux Pensionnat Guren ! Exauce mes rêves !!!! »

Car elle savait qu’elle pourrait les réaliser à Guren … peut-être …



Caractère :

Comme décrire son caractère ?

On peut faire une comparaison avec un bonbon. Il y a des bonbons qui sont tout d’abord doux d’aspect et puis, quand vous les mettez dans votre bouche, une explosion de sensation vient vous piquez la langue et le palais. Vous visualisez ? Eh bien c’est pareille pour Tsubaki.

Au premier abord Tsubaki paraît douce, calme et fragile mais comme le dit le proverbe « ne vous fiez pas aux apparences ». En effet, la Tsubaki qui était si tendre, si douce, si calme peut soudain se transformer en une furie. En effet, elle à un caractère de cochon mal luné. Elle n’aime pas beaucoup qu’on essaie de la draguée ni que l’on fasse du mal aux personnes qu’elle aime. C’est une fille franche qui n’hésitera pas une seule seconde à vous dire vos quatre vérités si elle trouve que vous allez trop loin. Néanmoins, n’ayez pas peur, c’est une gentille fille, assez intelligente bien qu’elle travaille beaucoup à l’école pour atteindre son niveau. Elle à un esprit combatif, esprit transmis de génération en génération du côté maternel et elle adore le sport où elle est naturellement douée et où elle n’a pas vraiment à faire d’effort. Elle aime la vie et la croque à pleine dent même si elle aime aussi se poser quelque part pour pouvoir lire ou danser à sa guise. Elle est aussi déterminée et têtue, quand elle a quelque chose dans la tête, on ne peut plus l’en déloger. Elle avait décider d’entrée à Guren et elle y est entrée grâce à son sérieux et son intelligence. C’est sa première année et elle ne connaît personne encore.
Malgré ce caractère orageux, elle arrive à se faire des amis(es) rapidement.

Goût :

Tsubaki adore tout ce qui est sport. Elle sait se défendre, elle à fait du judo, de l’aikido, du kendo, du jujitsu et d’autres sports de self-défense grâce à ses parents qui savent également se battre.
Elle aime la nature et le calme, c’est pourquoi vous pourrez peut-être la voir assise au pied d’un arbre entrain de lire quelque chose car elle adore lire et à une grande culture littéraire.
Elle aime apprendre et comprendre et malgré le fait qu’elle soit studieuse, elle sait très bien s’amuser.
Elle aime également la musique mais n’a pas de genre musicale préféré, en fait, cela dépend plutôt de son humeur.
Elle aime se lever tôt afin de pouvoir voir le jour se lever et aime également le coucher de soleil. Elle préfère largement le soleil à la pluie mais n’est pas vraiment frileuse.

Rêve de carrière :

Elle aimerait devenir professeur soit de sport soit de littérature comme son père ou bien alors une sportive de haut niveau.

*Autres*

Niveau de présence sur le forum :
Je ne sais pas vraiment car je passa mon Bac en fin d’année donc je ne peux pas vraiment dire
Comment trouvez-vous le forum : Je trouve que c’est magnifique et que l’histoire est originale !
Aime : Le disgn et l’histoire
N'aime pas : Heu … on a le droit de dire rien ?
Comment avez vous connu le fourm ? : Par Partenariat

Code : Je sens que ça va pas être le bon, mais c‘est pas grave, je tente quand même ! « Code à mettre dans la fiche si vous avez bien lu le réglement : Suis-je un bon membre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Watashi wa Nakamura Tsubaki desu ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )
» [Presentation] Hajimemashte watashi wa Lucian desu
» [Fiche d'île] Nakamura
» Kira Nakamura [Pouffy]
» Taiki Nakamura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Guren :: Personnages :: Présentation-
Sauter vers: